Atar: Le minsitre de la culture et l’ambassadeur du Japon visitent le musée de Touezekt (photos-Reportage)

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout et costumeLors de son passage en Adrar, la semaine dernière, dans le cadre des préparatifs du festival des villes anciennes qui se tient cette année à Chinguetti, le ministre de la culture et la délégation qui l’accompagne ont visité le musée de Touezekt.

 

Au cours de cette visite , le ministre a écouté les explications du conservateur du musée El Khalil Ould Dah Ould N’tatahah, non sans etre impressionné, par la richesse des pièces , outils et archives que renferme ce musée.

Le ministre n’a pas manqué  aussi d’apprécier la qualité de propreté, de rangement et d’organisation  à l’intérieur de ce petit joyau culturel ,épistémè de connaissances , au milieu d’un espace géo- saharien hostile

Au cours de cette visite, le ministre de la Culture était  accompagné   du Wali de l Adrar ,du Hakem et du maire d’Atar, des Directeurs centraux  et  Conseillers au minis&ére de la Culture, ainsi que  du Dr.Abdellahi ould Boubacar expet a l’Alesco.
Par ailleurs, l’ambassadeur du Japon en Mauritanie, en tournée actuellement en Adrar, s’est rendu ce matin, au musée.
Son excellence a  apprécié  le travail titanesque qu’entreprend depuis plus de trois decennies , l’infatigable patriote , El Khalil Ould N’Tahah, qui, à partir de ses propres efforts et moyens personnels, su mettre en place, entretenir et sauvegarder dans  ce conservatoire , le  patrimoine  culturel de la région ,  du pays et au delà,  des  anciennes civilisations qui ont vécu au Sahara.
L’image contient peut-être : 10 personnes, personnes deboutL’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout
L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, personnes debout
L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout et costume
L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et costume
L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et costume
CP/Adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire