Vidéo. Mauritanie : Le retour politique d’un ancien président pourrait déstabiliser le pays (O. Waghf)

Vidéo. Mauritanie : Le retour politique d’un ancien président pourrait déstabiliser le pays (O. Waghf)Selon l’ancien premier ministre mauritanien, Yahya Ahmed Waghf, chef du parti ADIL, le retour d’un ancien président de la République sur la scène politique pourrait déstabiliser le pays.

« L’expérience a montré que chaque fois qu’il y a un ancien président qui revient sur la scène politique, cela déstabilise le pays. Nous avons des exemples. Quand Moustapha Ould Mohamed Salek a voulu faire de la politique, il a été emprisonné.

Vous connaissez aussi ce qui s’est passé avec Mohamed Khouna Ould Haidalla qui se présentait aux élections de 2003 », a dit Yahya Ahmed Waghf dans une interview à Alakhbar, à publier ultérieurement. Pour l’ancien premier ministre, les anciens chefs d’Etat « devraient se faire oublier, ce qui serait mieux pour eux et pour le pays ».

L’ex-président mauritanien Mohamed Ould Ould Abdel Aziz n’écarte pas la possibilité de revenir au pouvoir : « Je peux me représenter après. La Constitution ne m’empêche pas de me représenter après », a-t-il déclaré à RFI.

En outre, Yahya Ahmed Waghf, dont le parti ADIL soutient l’actuel président Mohamed Ould Ghazouani, estime que la scène politique «doit être ouverte pour qu’il n’y ait pas de parti Etat».

Image de prévisualisation YouTube
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire