Un leader Tawassoul : les appels pour répartir les postes en fonction de quota ethnique , constituent une menace pour l’entité du pays

Qu’il soit clair que quiconque cherche une  répartition des postes administratifs dans notre pays  ,sur la base  de quotas ,  en fonction de l’ appartenance tribale, ethnique, sectaire ou sociale , se déclare contre l’état de citoyenneté et la loi.

Cette piste a détruit  le Liban et a provoqué  le bourbier irakien et restera dans ce bas fond si tant que les  dirigeants  ne parviennent pas à  corriger.

C’est ce plan de quota, qui a divisé le Soudan et qui est prévu diviser le Yémen et la Syrie.

En conséquence,  je conseille à ceux qui se meuvent pour  lutter contre l’injustice, en cherchant à  saper la stabilité stratégique du pays, qu’ils sont entrain  de véhiculer des slogans contraires  aux objectifs qu’ils souhaitent atteindre  .

Curieusement, certains d’entre eux  prônent le slogan de l’unité nationale. Ce sont ceux là qui sont la cause  de nos difficultés  et la cause de notre  malheur.

Si seulement , on pourrait convenir  un consensus national qui tienne l’armée à l’abri des conflits politiques et des caprices et divergences  des blogueurs, sur les réseaux sociaux.
Source : http://zahraa.mr/node/21278
Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire