A propos de l’impatience et la nervosité politiques

Je note une impatience,voir une nervosité au niveau surtout de l’élite politicologue-administrative de part et d’autre de l’échiquier

,Le peuple n’est en rien concerte par tout cela:,ceux qui ont eu des pluies sans dégâts prennent du souffle après une période de soudure très dure.Les autres qui ont eu des inondations ont beaucoup perdu.

L’État est intervenu pour parer au plus presse mais faut aller au delà de l’aide alimentaire et sanitaire:des financements souples de projets bien suivis permettant aux familles de se reconstruire.
A propos de l’impatiente et la nervosité au niveau politique:je partage a vous ce paragraphe tire d’un article de DL du calame un grand journaliste qui écrit sur la société depuis très longtemps :Il donne juste un état d’esprit qui prévaut en ce moment

 »Ayant ronge leur frein depuis des années des cadres espèrent sortir de l’ombre et bénéficier de promotions juteuses a l’instar de tous ceux qui eurent la chance de goûter au délice. »
En somme, »juste pousse toi et laisse moi ta place juteuse pour que je goutte moi aussi au délice. » Je ne leur reproche rien car cela a toujours été ainsi a chaque changement de régime.
J’espère du nouveau régime qu’il n’adopter par cette méthode.Il a déjà nomme un gouvernement de technocrates auquel il a donne plein pouvoir.Il promet de faire un cloisonnement étanche entre le service public et l’exercice politique.La suite des nominations doit être dans le droit file de ce qu’il a déjà fait et pourquoi pas y faire participer l’opposition qui a de brillants cadres.Le pays a besoin de toutes les compétences ou qu’elle soit Nous avons besoin de de paix et de consolider notre front intérieur pour accompagner notre politique sécuritaire car le sahel est en pleine ébullition et devient le défi principal de tous nos allies au plan international.
Notre nouveau Président de la République pour ce qu’en je connais est un homme méticuleux qui avance palier par palier et il n’est la que depuis 45 jours
Nouakchott Le 14 Septembre 2019.
Brahim Salem ould Elmoctar ould Sambe dit Ould Bouleiba.Obdervateur indépendant de la scène nationale

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire