Un rapport adressé à la présidence par Hassana Ould Ely serait à l’origine de son limogeage de la direction de la SNIM

المدير المقال حسنه ولد اعلUne source d’information a rapportéque Hassan Ould Ely avait, dans un rapport adressé à la présidence,  rendu compte il y a quelques jours ,de la situation de la Snim.
Ce rapport  axé  sur la méthode de pillage survenue pendant la période 2011-2015, détermine  certaines  responsabilités, notamment en ce qui concerne la vente de fer.

Et soulignant que la snim a introduit  une procédure , sans précédent dans son histoire , en vendant son fer  à des intermédiaires,qui, à  leur tour, le  vendent à un acheteur étranger,
soumettant la vente à des offres et des évasions dans lesquelles la société perd une partie  du prix de vente initial.

Selon la source, la question  est détaillée dans le rapport qui accuse  Ould  Abdel Aziz, d’être  derrière les intermédiaires.

Le rapport a également abordé d’autres manifestations de  corruption, notamment au niveau du  projet Globe II, l’achat d’équipement pour la Snim  et les dépenses de devises en ‘importants investissements.

La même source a déclaré que Ould Abdel Aziz, qui se trouve  à l’étranger, avait obtenu les informations concernant ce  rapport et qu’il a exigé de Ould Ghazouani, le limogeage  immédiat de Hassena Ould Ely

La source a lié les propos de l’ancien premier ministre Ould Hademine, avant hier à Djiguenni,  , la déclaration de solidarité  des députés de l’Union pour la République(UPR)  et l’application du vote secret au parlement sont autant de pressions exercées, dans l’intérêt de cette décision de limogeage.

La même source a indiqué que Hassena Ould Ely aurait reçu des menaces provenant de l’entourage de Ould Abdel Aziz,  lui signifiant qu’ils ont pris connaissance du rapport et que la réaction ne tardera pas

Entre-temps,commence à circuler l’information concernant   la nomination de Ould Djay à la tête de la Snim.

Certains observateurs  estiment  que Ould Abdelaziz possède  encore tout le potentiel  pour dissimuler ses scandales de gestion et tout son contrôle sur  les activités  du pétrole,   gaz, mines,  pêche, Somelec , Snim  et la Banque centrale.

 

Source : http://elalem.info/article2193.html

Traduit par adrar.info
Qu’il verrait la réponse rapidement et qu’ils avaient vu le rapport.

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire