https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le calvaire des créanciéres de Cheikh Aly Ridha continue.

Pour la Néme nuit consécutive, les femmes réclamant le  payement des prix de leurs logements vendus à Cheikh Rida,se sont rassemblées  devant le domaine de ce dernier, au quartier Teyssir au nord de Nouakchott

 

Ces femmes expliquent les raisons de leur décision d’opérer un siting   quotidien  (nuit et jour)  aux alentours des résidences du Cheikh Aly Ridha:

D’une part, du fait que le Cheikh , par la voix de ces envoyés ,qu’elles ont rencontrés à deux reprises , ne cesse de  les  appâter  par des propos ,  du genre,plutôt anesthésiants  : »bientôt, vous serez  payées ».

Et  d’autre part , elles n’ont trouvé ,malgré toutes les portes frappées, ni oreille auditive, ni cœur sensible, ni esprit raisonnable , auprès des institutions étatiques , ou organismes des droits et de justice.

Hier , pour elles , fut une nuit blanche, pas comme les autres, passée sous la pluie, le vent et l’obscurité.

Au lieu de s’enquérir de la  situation désastreuse des ces femmes mesquines, placées à quelques mètres de sa villa,recroquevillées à même le sol humide, agglutinées, sous un abri de fortune, par groupes de 4, 5 ou 6 autour des plus âgées d’entre elles, serrées farouchement les unes contre les autres , pour se protéger des averses de pluie, du froid glacial et du  vent violent , le Cheikh et ses adeptes, pendant ce temps ,sans scrupules aucune,  font tout pour éviter ,   de porter assistance à leurs  voisines de proximité.

Bien au contraire, lui et son staff  se sont  retranchés  dans leur bunker ,quadrillé de grillage solide,  qu’ils ont entouré  par une ceinture de voitures. Ils y ont enclenché un  groupe électrogène pour parer à la coupure générale d’électricité sur Nouakchott et ont continué,  mine de rien, à se la couler douce, comme si de rien n’était.

Ce matin , après cette terrible nuit, les femmes victimes de l’escroquerie du siècle en Mauritanie,interpellent de nouveau, les autorités publiques, notamment , le président de la république, le premier ministre, les ministres de la justice , des affaires sociales, des affaires islamiques et de l’intérieur, tous connus pour leur intégrité morale,à intervenir rapidement en leur faveur, pour que soit mis fin à leur calvaire qui_ n’a que trop duré.

Cp /adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire