Un faghih Mauritanien: L’assurance est une incitation au meurtre et la négligence est cause d’ homicide volontaire

Le Faghih Isselmou  Ould Sidi El Moustaph  a qualifié  le système  d’assurance en  mauritanie,  comme une incitation au meurtre, appelant le gouvernement à assumer ses responsabilités à cet égard.

Ould Sidi  El Moustaph  a déclaré, lors d’un symposium organisé dimanche soir, dans le cadre de l’initiative  : « Ensemble pour réduire les accidents de la route », que la Diya compensatrice du sang des victiùmes, d’ homicides involontaires est estimée à, au moins, 50 millions d’annciennes ouguiyas .

Le Faghih a expliqué que la loi islamique définitt  la Diya du sang à 1 000 mithghal d’or ou 100 chameaux,  ou 200 vaches ou 2 000 moutons, critiquant  la compensation offerte par les compagnies d’assurance aux victimes , qui n’est  seulement  que 2 millions d’anciennes ouguiyas.

Ould Sidi El Mustaph a averti que la négligence, l’imprudence, le non-respect des procédures de sécurité et le manque de précaution des conducteurs,est assimilable ,  en cas de décès sur les routes, à un meurtre prémédité.

Il a expliqué qu’il existe un degré, entre le meurtre avec préméditation et l’homicide involontaire,  appelé « meurtre comme prémedité »  qui se  refléte , à travers  la négligence extrême de certains conducteurs. Aussi ,a-t-il averti contre
la  conduitede vehicules par des gens  sans expérience.

Il a également appelé à l’introduction d’une  « taxe sur les risques du travail » qui serait payée à l’avance,  par les travailleurs des professions dangereuses telles que :  chauffeur, vendeur de gaz et carburant , électricien et autres, soulignant que l’État, dans ce cas,  doit payer la Diya de sang et autres  compensations que les travailleurs  dans  ces professions n’ont les moyens de  payer .

Ould Sidi El Moustaph a indiqué que la responsabilité des  accidents de la route incombe , à la fois, aux  chauffeurs , les compagnies d’assurance et le  gouvernement, représenté par le ministère des Transports.

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/19973

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire