La Malaisie honore le cheikh Abdoullah Ould Boya

À l’occasion de la nouvelle année Hijri (hégire) , et en l’honneur des savants musulmans influents du monde musulman, le roi de Malaisie, le sultan Abdulla Naeemuddin Mustafa Shah, a remis  le prix de l’année Hijri, par lui décerné à  Son Excellence  Abdoullah Ould  Boya. C’est  la plus haute distinction que la Malaisie ait attribuée à des érudits musulmans, ayant une influence positive dans le monde.

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad et plusieurs personnalités religieuses et politiques ont assisté à la cérémonie.

Dans son discours, Ould Boya  a salué le modèle malaisien de coexistence et de tolérance entre les religions et ethnies en Malaisie.

Le devoir d’aujourd’hui est de rechercher la paix », a-t-il déclaré.

Et le monde musulman peut être plus désespéré que d’autres,en ce que sa région a connu et continue de connaitre,  durant la dernière décennie.

Il nous incombe à tous ,de déployer tous nos efforts , pour étouffer la haine destructrice , répandre l’esprit de tranquillité dans les âmes et faire face au défi du terrorisme et de l’extrémisme.  »

Afin de s’acquitter de cette tâche, le Forum pour la promotion de la paix a présenté des initiatives pionnières, dont la plus importante est la «Déclaration de Marrakech sur les droits des minorités»,  organisée par le Royaume du Maroc en 2016, par le biais duquel le Forum a présenté au monde, un document historique établissant la relation entre appartenance religieuse et identité nationale.

Ould Boya a signalé, que cette déclaration présente le récit et la vision corrects de l’Islam dans les  sociétés à composition religieuse et ethnique, ce qui représente un véritable téléchargement pour la réconciliation qui devrait être entre appartenance religieuse et identité nationale.

Ould Boya a signalé que cette déclaration présente  la vision correcte de l’islam dans les  communautés à composition religieuse et ethnique. Ce  qui constitue un véritable outil de rapprochement et de réconciliation .

« La Déclaration illustre les valeurs islamiques et les fondements méthodologiques du devoir de coexistence heureuse et de bonnes relations avec les  adeptes des autres religions.

Il  a appelé les érudits et les penseurs musulmans à œuvrer à la consolidation du principe de citoyenneté, qui intègre les différentes affiliations avec une compréhension et une évaluation correctes de l’héritage jurisprudentiel et des pratiques historiques. » Et il les invite à comprendre les variables qui se passent  dans le monde « .

Il convient de mentionner que l’érudit Ould Boya  est l’un des plus importants érudits islamiques contemporains sur la scène internationale. Il dirige le Forum pour la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes, basé à Abou Dhabi .

Il a  a remporté la Médaille du Roi Abdulaziz de  l’excellence  ,  décerné par le roi Faisal bin Abdulaziz en 1976 ; ; Le  prix Roi Mohammed VI pour la pensée et les études islamiques en 2009, Le prix de la liberté religieuse en 2016 et le Prix international d’excellence de l’ambassadeur des libertés religieuses en 2019.

Il dirige le Centre AL Mouattaa, pour les études et l’éducation à Abou Dhabi, qui propose un programme intégré combinant une formation médico-légale authentique et une prise de conscience de la réalité afin de préparer des scientifiques capables de corriger des concepts et de confronter la pensée extrémiste.

 

Source : http://zahraa.mr/node/21161

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire