https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Societé chinoise Hondong … L’histoire d’une séparation collective arbitraire ,aggravée par l’ignorance (photos)

العاملتان المفصولتان من الشركة الصينية بولي هوندونغ روتا يروون قصة الفصل للأخبار«Nous sommes  plus de 100 travailleurs de l’entreprise chinoise Poly Hondong à etre licenciés collectivement  le 27 juillet 2017.

Il n’y'a pas une porte que nous n’ayions tapée ,  multipliant  nos souffrances et décevant nos espoirs..mais en vain. Et ce, dans notre  pays, où nous avons été privés de nos  justes droits, par une entreprise étrangère.

En ces termes, l’employée licenciée  Mint Salem Mohammed résume l’histoire de la souffrance provoquée,  par le licenciement de 105 travailleurs de la société chinoise, sans justification claire.

Ces travailleurs continuent à se cramponner  au fil de l’espoir et patientent de trouver oreille auditive et  équitable pour écouter  leur récit.

Le début de l’affaire...

Isselek-ha Salem,explique que  le début de l’histoire a commencé ,lorsque  les travailleurs de la société, ont décidé de designer des délégués, qui parleraient en leur nom et présenteraient  leurs revendications afin d’ améliorer les conditions de travail et en vue d’ augmenter les salaires . Mais la société n’a pas voulu de cette  démarche.

Elle a donc  décidé de se débarrasser des délégués et d’interdire le travail syndical, avant que les autres travailleurs ne décident de soutenir leurs collègues et d’être solidaires avec eux.

Les travailleurs non  licenciés  se sont , tout de même, solidarisés avec leurs collègues et ont  quitté leur travail.

Cela a provoqué la colère des responsables de  la société , qui ont  considéré cela  comme une  désobéissance aux ordres   et ont décidé de les licencier collectivement .

Mint Salem et ses 100 collègues voient en ce licenciement : Une sorte de spoliation du droit  et une enfreinte de  la loi mauritanienne car les responsables de la société ne se sont pas fondés sur la loi pour justifier leur décision.
Leur objectif était  seulement, d’exercer un effet terrible ,sur les travailleurs, afin de les mener à ne pas penser ultérieurement à la solidarité entre travailleurs ou à la recherche de droits.

Le processus de la lutte …

لم تجد الاحتجاجات نفعا وحرمت الشركة على المفصولين مجرد الاقتراب منها/ الأخبار

جانب من احتجاجات المفصولات يحتفظن به في الأرشيف لبقايا قصة الفصل/ الأخبار

جانب من قوائم العمال المفصولين لاتزال ذكرى عند المفصولين ويتشبثون بأن تشرق شمس العدالة/ الاخبار

يحمل كل عامل مفصول عقد عمله ولكنه يتساءل عن سبب الفصل والمستند القانوني له/ الأخبار

voir la suite sur ce lien : https://www.alakhbar.info/?q=node/19930

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire