https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Les habitants de Chami manifestent devant la présidence et révèlent les dangers qui menacent leur vie.

Des dizaines d’habitants de la moughataa  de Chami,agglomération  dépendant administrativement de la Wilaya  de Dakhlet Nouadhibou,  créée , pendant le règne de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, ont manifesté lundi , devant le palais présidentiel à Nouakchott, pour exiger que leur ville soit sauvée des risques d’empoisonnement qui la menacent.

 

Déclarant que leur vie est en danger à cause des toxines  émises par les chantiers aurifères et dénonçant le  silence des élus locaux : le député , le maire et le président du conseil régional

Ces derniers n’ont joué aucun rôle, pour sauver la ville du danger, ni exprimer leur  solidarité avec les habitants qui vivent une  situation tragique.

Ce qui, disent les manifestants,  les a amenés à se rassembler  devant le palais présidentiel et d’organiser une veillée pour  que leurs cris soient entendus.

Source : http://meyadin.net/node/15769

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire