Annulation d’un deuxième accord suspect, conclu ,au cours de la « décennie » Ould Abdel Aziz

Des médias mauritaniens ont révélé qu’ après avoir annulé l’accord octroyant une quatrième licence dans le domaine des communications,  le régime du nouveau président Mohamed Ould Ghazouni a annulé  un deuxième accord ,concernant des accords suspects, conclus ,au cours des dix dernières années du régne de l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le site  https://taqadoumy.net »  a rapporté  qu « Au cours des derniers jours, les autorités mauritaniennes ont annulé un accord portant sur la fourniture de produits pétroliers en haute mer, à une société ,soupçonnée d’entretenir des relations avec l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz ».

Selon des sources, l’accord annulé s’élève à plusieurs milliards d’ouguiyas.

L’annonce de l’appel d’offres remporté par l’entreprise dans des circonstances suspectées par les observateurs, stipule que le participant doit avoir un chiffre d’affaires moyen supérieur ou égal à 300 millions de dollars américains par an au cours des trois dernières années.

Le participant doit avoir au moins trois ans d’expérience dans la fourniture de matériaux pétroliers aux navires en haute mer et cela doit être confirmé par une déclaration émanant d’un organisme public ou d’une autorité compétente, ayant un contrôle et une crédibilité internationale.

Selon  les sources de Taqadoumy  la societé selectionnée ne réunit pas toutes ces exigences.

 

Source : http://meyadin.net/node/15739

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire