Tunisie: Révocation de n’importe quel imam de mosquée , s’il pratique la propagande électorale

Le ministre tunisien des Affaires religieuses, Ahmed Azoum, a déclaré dimanche, dans un communiqué que le ministère mettrait fin aux fonctions de chaque imam de  mosquée, qui violerait  la neutralité des mosquées et des lieux de culte par toutes les formes d’instrumentalisation, de propagande électorale ou partisanes. .

Il a a ajouté que le ministère  insiste à  mettre en place des contrôles juridiques et légales, déterminant  les sermons des Imams de mosquées et le traitement immédiat de chaque dérogation à ces contrôles, aux fins d’assurer   la neutralité politique et partisane.

Azoum a indiqué,  dans des déclarations  publiées par le journal tunisien Ech Chourouk, que le ministère tunisien,dans le cadre de sa préparation aux droits électoraux à venir, a préparé la «Charte de l’imam al-Khatib», qui a été présentée et discutée, lors des réunions de dialogue ,avec diverses parties,en présence d’un grand nombre d’érudits et d’imams prédicateurs.

Il a ajouté que des travaux sont en cours, pour préparer un « guide de référence » ,qui aidera à développer le discours religieux, à l’améliorer et à le rendre propice à la stabilité sociale, en toutes occasions et tout au long de l’année.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=51132

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire