https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Interrogatoire d’une parlementaire pour soupçons de liens avec l’homme d’affaires Ould Bouamatou (identité)

Certaines sources.ont rapporté au  journal « Meyadin », qu’ une parlementaire  marocaine  aurait été interrogée, sur fond d’accusation d’établissement de relations, avec l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou.

Les mêmes sources ont indiqué que la parlementaire se nomme  Ezza Mint Chekkaf et est  accusée de renseignements  pour le compte deOuld Bouamatou.

C’est une parlementaire de la ville marocaine de Dakhla.
Son interrogatoire est le premier du genre au Maroc, depuis que les nuages ont commencé à assombrir  les relations entre le Royaume et l’homme d’affaires Bouamatou , traqué  par les autorités mauritanienne, sous la décennie de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Source : http://meyadin.net/node/15720

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire