Un dirigeant RFD : le programme du président constitue une rupture et le pays a besoin de tous ses fils

Le leader  du parti  rassemblement des forces démocratiques (RFD), Limam Ahmed a déclaré, que le programme du président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani constitue une rupture avec  la période précédente et qu’on ne peut évaluer le gouvernement qu’après avoir constaté ses prestations.
Limam Ahmed  a estimé que la priorité est désormais accordée à la coopération et à la cohésion afin de réformer la patrie et de surmonter le dysfonctionnement  existant.

Il a rappelé que les ressources humaines  sont le principal moyen de changement, appelant à l’auto-réconciliation, à travers laquelle tous les partenaires fixent  les priorités du pays.
Grâce à cela, le pays sera  promu et les possibilités d’une vie décente favorisées.

Limam Ahmed a souligné que le pays s’ attend au lancement d’un grand atelier pour s’attaquer à la pauvreté  , aux  centres de santé médiocres, et travailler à la réforme de l’éducation effondrée.

Les ressources potentielles du pays doivent être gérées  avec une mentalité différente.

Limam Ahmed a déclaré que le Premier ministre Ismail Ould Cheikh Sidya est  compétent et respectueux de l’éthique.

Il a entendu dire que le président élu est  intègre dans ses relations avec les gens, ce qui est  très important.

Confirmant qu’il s’attend à  ce qu’il y’ait une rupture avec les personnalités  et les ministres de l’ère passée.

Bien que l’objectif le plus important soit d’établir un système éthique et de diriger le pays d’une manière différente de celle de la dernière décennie,

 

Source : http://zahraa.mr/node/21056

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire