Le premier gouvernement de l’ère Ghazouani est porteur d’espoir !!!

L’image contient peut-être : 1 personne, costume et texteL’adage dit : « si on veut balayer les escaliers ,il faut  commencer par le haut ». La majorité des membres du gouvernement constitué récemment, répond aux attentes du peuple .

Contrairement aux anciennes pratiques, cette fois, le  choix a porté sur les compétences personnelles des ministres nommés   , au lieu qu’ils le soient sur la base de propositions émanant de  chefs de tribus,  lobby politiques,  patronat ,groupe  ethnique  ect .

C’est en cela que le nouveau  gouvernement laisse entrevoir l’ espoir.

Pour la première fois , un ministre issu de la Mauritanie profonde ( adwaba) est entré dans le gouvernement .

Cette nouvelle approche est fondamentale et nécessaire ,surtout au  moment où le tribalisme, le régionalisme, l’ethnicisme  et le communautarisme  se sont très développés  sur le compte de l’appartenance à l’État- nation.

Dans le but de réaliser, au mieux,  le programme ambitieux proposé par le président de la république, il serait crucial d’accorder  plein pouvoir et moyens financiers nécessaires à ce  gouvernement.

En contrepartie, une évaluation annuelle des prestations des membres de ce gouvernement, doit être constatée et jugée par l’opinion publique .

C’est pour  servir les populations  que ces ministres ont été sélectionnés.  Leurs performances et compétences seront  fonction des appréciations qu’en feront  les citoyens  et non pas les considérations politico-politiciennes

 

Khalla Ould Ely Salem

ancien maire de Ain Ehel Taya

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire