Aissata Kane, outre son militantisme était particulièrement pieuse, humaine, respectueuse

Les Échos des remous que causaient cette Torodo issue de la féodale Lexeiba nous parvenaient, à travers le temps, par le désappointement de nos mères, quant aux discours,de la première femme ministre du pays.
Un coup de pied dans la fourmilière bien organisée des sociétés traditionnelles.
Le ministre Aissata Kane du haut de son imposante stature, celle, qui ne fléchit jamais, tonnait : Nous avons des droits, dont la prise de parole en public, assertion un peu simpliste, pour nous autres qui avons bénéficié, plus tard de sa détermination à imposer la femme au sein l’espace public, .. à participer aux débats d’intérêts, loin de cercles de papotages dans lesquels la confinait la société.
L’amnésie, qu’édicte l’insouciance est le propre des jeunesses, un âge ou l’on est encore en phase d’installation d’une mémoire à stoker les faits qui nous ont permis de voir le monde différemment .
Jeunes encore pour estimer son apport à la société en particulier et, au pays, en général
Il fallut du temps à des générations pour appréhender ses plaidoiries.
Je me rappelle nos airs quelque peu ironiques, quand un jour au centre culturel français, elle martelait que la femme avait droit à d’autres responsabilités en dehors de son milieu familial.. Vous êtes mères, sœurs, épouses, certes, mais aussi Ministre, directrice, Médecins, soldats, ingénieurs.
Le rôle social est compatible d’avec la vie professionnelle.
On l’écoutait avec cette mine dubitative, rêvassant du “ grand bac” social.
Avec des mots simples, elle insistait toujours sur des thématiques majeures comme l’acces aux sphères de décisions, au capital, .. a l’éducation, à la santé.
Aissata Kane outre son militantisme était particulièrement pieuse, humaine, respectueuse de « ma fille, mon fils », suivit d’une douce tape affectueuse sur le dos. A cette mère, qui s’est imposée à nous avec délicatesse, impossible de trouver des mots pour exprimer la tristesse qu’inflige cette disparition.
A sa famille, aux femmes, aux mauritaniens mes condoléances les plus attristées.

انا الله و انا اليه راجعون ، اللهم الرحمها و اغفر لها و تجاوز عنها

Aicha Amar

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire