https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

De nouveaux tweets révèlent des signes de confrontation entre le président mauritanien et les anciens partisans du régime

Ces deux derniers jours,  avec l’annonce du premier gouvernement du nouveau président mauritanien Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould Ghazouani, coïncide  une série de positions ambiguës, parfois très vagues, publiées dans des tweets et de courts messages sur les sites de réseaux sociaux «Facebook» et «Twitter» de personnalités politiques  proches soutiens  de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

La plupart de ces tweet  tentent de déclarer d’une manière ou d’une autre, qu’il y a une insuffisance ou un défaut dans la nouvelle formation du gouvernement, qui est fondée selon le consensus des commentateurs sur l’efficacité plutôt que sur les quotas politiques.

Aprés le président du parlement Cheikh Ould Baya, son vice président, le  parlementaire Boidjel Ould Houmeid , proche collaborateur des anciens présidents mauritaniens, est revenu dans son tweet  publié hier, pour signaler  une inégalité dans la distribution des portefeuilles ministériels,qui n’apas pris en compte  sa petite ville de Kermassen .

Ould Houmeid a de nouveau tweeté sur sa page Facebook et sous une photo qu’il  dit avoir  pris ,lors d’une réunion privée avec le président Ould Ghazouani, il a écrit : «   Bien que je suis  resté jusqu’à présent dans la lignée des partisans du président Ould Ghazouani,  je constate  que le nouveau président de la Mauritanie risque de confronter  des pièges et obstacles!

Mme Oumoutha Mint El Hajj, représentante des femmes au sein du parti de l’Union pour la République , qui détient la plus grande représentation au Parlement actuel, a également écrit un nouveau message adressé au  Président de la République, Mohamed Ould Ghazouani, via son site de réseau social «Facebook».

Mint al-Hajj a déclaré dans son tweet, qu’elle souhaite simplement rappeler à Ould Ghazouani les promesses faites, lors d’une réunion privée, avec les membres du Comité intérimaire de  la direction de l’Union pour la République ..!.

Par ailleurs, les analystes mauritaniens ont salué l’indépendance et la souveraineté des décrets  pris jusqu’à présent par le palais présidentiel depuis le 1er août, date de l’investiture de Mohamed Ould Ghazouani comme président.
Un premier pas vers un changement radical dans le pays pourrait être ébranlé les spoliateurs opportunistes
Source : https://www.anbaa.info/?p=50816
Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire