https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le nouveau gouvernement de la Mauritanie .. Début d’une ère et fin d’une époque

L’image contient peut-être : 27 personnes, dont Khalil Sow, Sid Ahmed Tar, Idoumou Mohamed Lemine Abass, Taleb Sid Ahmed et Yaly Yaly, personnes souriantes, texteAprès une semaine d’attente, le palais présidentiel mauritanien a dévoilé la première formation  gouvernementale ,sous l’ère du  nouveau président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani.

Le nouveau gouvernement comprend cinq ministres qui étaient membres du gouvernement précédent.

Les cinq ministres, à l’exception de Nani Ould Achrouka, qui ont conservé leurs portefeuilles sont   : Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et les Mauritaniens de l’étranger, Ismail Ould Cheikh Ahmed, ministre du Pétrole, des Mines  et de l’Énergie, Mohamed Ould Abdel Fattah, ministre de l’Enseignement supérieur, Sidi Ould Salem, ministre de l’hydraulique  et de l’assainissement , Mme Naha Mint Mouknas .

Vingt nouveaux ministres, dont aucun n’avait été ministre à l’époque précédente, bien que certains d’entre eux étaient directeurs d’une grande institution ou secrétaire général de tel ou tel ministère.

Les observateurs qualifient  le nouveau gouvernement d’équipe compétente   qui établit le début d’une nouvelle ère et la fin d’une époque.

Ils s’attendent également à ce que l’ère nouvelle soit très différente de l’époque qui vient de s’achever.

Leur justification se fonde  sur le départ d’un grand nombre de personnalités de l’époque  précédente et l’absence d’impact significatif  des symboles de l’ancienne époque sur le nouveau gouvernement. .

Sur les pages de réseaux  sociaux, les blogueurs  ont exprimé leur satisfaction quant à la disparition des noms qui figuraient en avant , dans les  précédents gouvernements .

Certains ministères ont été restructurés, tels que le ministère des Finances et de l’Économie et le ministère des Affaires étrangères, auquel la direction des mauritaniens à l’étranger a été ajoutée.

Le nouveau gouvernement mauritanien comprend 25 portefeuilles ministériels, deux commissaires et une ministre  conseiller auprès de la présidence

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=50783

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire