Fondation SAHEL pour la défense des droits de l’homme et le soutien à l’éducation et à la paix sociale (Déclaration)

رئيس الهيئة الأستاذ إبراهيم بلال رمضانAu niveau de la fondation SAHEL  pour la défense des droits de l’homme, nous avons fait un suivi  de l’évolution  des événements politiques, survenus récemment dans le pays et nous nous sommes réjouis de l’amélioration de l’ancrage  de la démocratie, au niveau du sommet  du pouvoir, dont la transition s’est déroulée, en  respect de la Constitution et des valeurs de la République.

A cette occasion:

- Nous félicitons le peuple mauritanien pour ce qui a été accompli, résultat de luttes sérieuses, auxquelles de nombreuses personnes ont participé et qui ont payé le prix, mais qui ont abouti.
en imposant la supériorité de la voix de la vérité et en évitant celles , appelant à violer la Constitution et à traîner la patrie vers  l’inconnu.

- Nous félicitons le nouveau Président, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, pour la confiance que lui a accordée le peuple mauritanien  et nous enregistrons avec fierté ,  qu’il ait  centré tous ses discours ,sur son intention de combler le fossé entre les citoyens  de ce pays et sa volonté de corriger  l’injustice de l’histoire, envers ceux qui en étaient victimes. ..!

- Nous déclarons notre volonté entière et inconditionnelle de participer aux grands ateliers promis par le président élu ,sur toutes les questions relatives aux services sociaux urgents, notamment l’adoption d’une politique de discrimination positive à l’égard des victimes de l’esclavage, en particulier dans le domaine de l’éducation!

Ceci étant , nous appelons les militants des droits de l’homme et la société civile à:
- Adopter un discours des droits de l’homme responsable et rationnel qui soit régi par la loi et serve le pays et les citoyens de manière positive.

- Déterminer le rôle de la société civile et son désengagement des interactions politiques, pour qu’elle puisse  jouer le rôle de médiateur entre l’autorité et la société .

D’une part, tant que conseiller du   premier, par le suivi de mise  en œuvre de ses engagements envers le peuple et d’autre part,en tant que défenseur des droits et  porte voix   de la  société !

- Signalons   que la lutte contre l’injustice et l’établissement de l’état de justice et d’égalité, sont des ateliers qui ne peuvent  attendre et doivent être initiés immédiatement ,par des actions fortes!

- Considérons que les grandes réformes n’acquièrent pas souvent l’ unanimité,tant  les calamités des uns sont les  vertus des autres !

- Nous interpellons  le président élu, afin d’accélérer la mise en place des fondements  d’une école républicaine, offrant une bonne éducation ,qui garantisse  l’émancipation  de la patrie et des citoyens,  tous les citoyens, à l’instar  des pays et des peuples développés de par le monde!
Nouakchott le 3 août 2019
Bureau exécutif

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire