https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La reconnaissance de IRA et du parti RAC entrave l’accord entre Biram et l’UPR

Des sources de la campagne du candidat à la présidentielle Biram Dah Abeid  ont estimé que le fait de ne pas reconnaître  le mouvement « Ira » et du parti « Rac » par  le gouvernement sont la  raison d’ empêcher la signature de l’accord avec la majorité au pouvoir ce soir.

La source a ajouté que les négociations préliminaires entre les deux parties incluaient l’engagement du régime d’assurer la reconnaissance officielle par ministère de l’Intérieur, alors que les représentants du candidat Ould Abeid n’ont pas trouvé  les recépissés de reconnaissance  avec le ministre Seyidna Aly Ould Mohamed Khouna.

Les sources ont confirmé que les représentants de Biram Ould Abeid avaient informé le ministrequ’ils refusent de signer l’accord tant qu’ils n’ont pas obtenu  la  reconnaissance en queston, qui est l’une des conditions posées.

De son côté, Ould Mohamed Khouna a quitté l’hôtel « Azalay » il y’a quelques à destination du  siège de la campagne électorale du candidat Ould Dah Abeid,  afin de surmonter les difficultés quiempechent la signature de  l’accord.

Il importe de rappeler que le ministre, porte-parole du gouvernement et président du comité directeur du parti au pouvoir, l’Union pour la République, est arrivé à l’hôtel Azalay cet aprés midi , où il s’attendait à ce que   l’accord soit signé .
Au cours de ces  dernières heures, Ould Mohamed Khouna a eu plusieurs contacts  et a confirmé dans une communication avec alakhbar.info  qu’il attendait l’arrivée de Biram Ould Abeid pour signer l’accord politique.
Source : https://alakhbar.info/?q=node/19309
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire