L’auteur de l’article blasphématoire liberé,quitte la Mauritanie vers le Sénégal

"العبارة" وسيلة النقل الأساسية بين ضفتي نهر السنغال الذي يفصل موريتانيا والسنغال Mohamed Cheikh Ould M’Khaitir , a quitté lundi,la  Mauritanie à destination du  Sénégal voisin,  accompagné des forces de sécurité, tout au long de sa présence sur le territoire mauritanien.

Ould M’Khaitir  devrait se rendre dans un pays européen, via  l’aéroport de Dakar ont indiqué des sources officielles à l’agence Alakhbar.info.

Alakhbar qui avait  apubliée il y a quelques jours,des informations  à propos des préparatifs de son départ du  pays en prévision à  l’investiture du nouveau président jeudi prochain.

La télévision d’Etat AlMouritnya avait  retransmis une rencontre de Ould MKhaitir avec un certain nombre d’Imams et Oulémas  devant lesquels il s’est de nouveau repenti de ce qu’il aurait écrit contre le prophète (PSL)

L’affaire Ould M’Khaitir a suscité une vaste controverse en Mauritanie, à la suite de la publication d’un article offensant du Prophète (PSL), dans les premiers jours de 2014.

Son affaire a pris un long cours judiciaire, dans lequel il a été condamné à mort en premier.

La Cour suprême a ré-établi l’affaire sous  une forme judiciaire différente, en réduisant sa peine à deux ans et en lui infligeant une amende de 60 000 Ouguiyas.

Bien qu’il ait dépassé la période de sa condamnation, il est resté derrière les barreaux, ce que le président Ould Abdel Aziz a justifié par  des raisons de sécurité, dans plusieurs médias, dont le dernier était le 20 juin , soulignant que les droits d’une personne ne devaient pas compromettre la sécurité de 4 millions de personnes.

Le président Ould Abdel Aziz a par la suite convoqué un certain nombre d’imams et d’érudits et a discuté avec eux du dossier, avant que n’apparaisse  Ould M’Khaitir  à la télévision officielle pour  annoncer   son repentir.

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/19273
Alakhbar.info

 

é
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire