Le départ …Comme se comporte une femme divorcée !!!

Un président sortant, qui fait et qui défait, comme une femme divorcée. Qui bouscule tout, renverse le mobilier, casse la vaisselle, fait tomber la tente, arrache des touffes de longue paille du toit de la case.
Renverse le fourneau, pousse les enfants, prend tout et houspille toute la maisonnette, s’arrête au centre, fait un pas en avant et trois en arrière et entre précipitamment dans sa baraque en essayant de s’assoir sur le lit démonté, tombe à la renverse, la tête en bas, les pieds en l’air, vocifère et crie……..
Là-bas, au loin le président entrant regarde, silencieux, stoïque, les yeux gros, rouges fixés sur ce spectacle ludique, la respiration coupé, un sourire narquois au coin des lèvres, les jambes bien campés et attend de voir dans une patience infinie.
Les journalistes et blogueurs écrivent et écrivent encore…., l’encre de leurs outils finie, les laissent tomber comme des objets inutiles et restent hébétés, se croisent les bras et l’esprit obnubilé, regardent tout cet environnement en sens dessus-dessous.
Voilà, le spectacle, qui se dérouleront le ciel brumeux de la Mauritanie, qui mériterait mieux que tout cela. Savoir passer le pouvoir avec élégance, c’est être capable de faire montre de grandeur, d’honneur et de dignité.
Saidou Abdoulaye Ba L’alternance viciée. Noualchott le 27 juillet 2019.
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire