https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

les femmes arnaquées par Cheikh Ridha intepellent le haut conseil de la fatwa et des recours gracieux, la CNDH et les avocats…

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assisesAu troisième jour de leur sit in pour réclamer les prix de leurs maisons achetées par  le Cheikh Aly Ridha , les femmes victimes de l’arnaque de ce dernier, n’ayant pas vu se manifester une réaction de la part des pouvoirs publics, autre que disperser, par la force  leur rassemblement de protestation pacifique,  se cherchent, depuis aujourd’hui, d’autres voies de recours.

َElles se concertent et interpellent les membres du haut conseil de la fatawa et des recours gracieux , cette institution nationale créée pour statuer ou émettre des avis juridiques et religieux , à prendre en main et donner  son avis concernant  cette escroquerie du siècle .

Elles interpellent également le président de la commission nationale des droits de l’homme, les avocats, les hommes de loi, les Oulémas, le médiateur de la république ( ?)et les bonnes volontés aux fins de les assister dans cette épreuve difficile qu’elles affrontent depuis , pour certaines d’entre elles , plus de deux ans.

Pour rappel : Le Conseil suprême des fatwas et des recours gracieux a été créé en juillet 2012 pour montrer le verdict légal dans n’importe quel domaine de la vie générale ainsi que pour réviser et corriger les fatwas, autoriser leur publication, élaborer un code des fatwas mauritaniennes, assurer leur publication ainsi qu’élaborer des recherches et des études islamiques dans les questions posées.

Adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire