https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La fondation SAHEL pour les droits de l’homme demande l’ouverture d’une enquête concernant les « mauvais traitements infligés aux femmes en prison »

رئيس الهيئة الأستاذ إبراهيم بلال رمضانLa fondation SAHEL de défense des droits de l’homme a demandé l’ouverture d’une enquête ,sur ce qu’elle a qualifié de « mauvais traitements infligés, il y a deux jours, à des femmes détenues à la prison de Nouakchott « .

 

Dans une déclaration publiée samedi, l’organisme a appelé, à l’ouverture d’une enquête urgente, afin de révéler les circonstances de l’affaire et de sanctionner  les responsables impliqués .

« La prison pour femmes de Nouakchott connait , depuis ces deux derniers jours , l’entrée des prisonnières ,dans une grève, pour protester contre les  tortures et et les  traitements cruels et dégradants  qui leur sont  infligés par les gardiens surveillant leur prison,  « , indique le communiqué.

La déclaration  poursuit: « Nous condamnons les mauvais traitements qui ont lieu dans cette prison et dans d’autres prisons.
Nous  rejetons le fait que des gardes hommes soient chargés de la surveillance de la prison des femmes.
Nous apprécions  les efforts de la Commission nationale des droits de l’homme, qui a vite rendu   visite à la prison et observé les événements qui s’y déroulent, tels qu’ils sont « .

La fondation  a dénoncé  « la situation misérable qui caractérise les prisons mauritaniennes en général », appelant à la nécessité de remplacer les gardiens de prison constitués d’éléments de la  Garde nationale, qui  : « ne possèdent  pas les qualifications suffisantes pour un travail aussi spécial », par des gardes exclusivement formés pour la surveillance des prisons .

La fondation s’est demandé  : « Où se trouve le mécanisme national contre la torture , quel est son rôle et à quoi sert-il, s’il ne venait à intervenir  dans ce cas? »

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/19084

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire