https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le nouveau président élu s’orienterait vers la mise en place d’un gouvernement d’entente nationale

Certaines sources à Nouakchott évoquent la probabilité, que le nouveau président élu Mohamed Ould Ghazouani entamerait  sa prise de fonction présidentielle ,par  la mise sur  rail d’une locomotive d’ entente nationale , à travers un gouvernement qui allierait des compétences technocratiques évidentes et une large  représentativité des différentes composantes politiques et sociales du  pays .

Les sources estiment que le nouveau président , maintiendrait dans son équipe  certaines personnalités qui ont marqué  la décennie  du président sortant  Mohamed Ould Abdel Aziz,

tel Dr Cheikh Mohamed Ould Cheikh Sidiya que d’aucuns n’excluent  pas qu’il serait chargé de diriger le  futur  gouvernement.

Les mêmes sources notent la possibilité ,pour le nouveau président, de faire participer dans le gouvernement qui suivra l’investiture prévue le 1er Aout prochain, des partis politiques  hors majorité présidentielle et quelques  tendances ou personnalités  qui se sont retirées de l’opposition .

En particulier le parti APP que dirige Messoud Ould Belkhair et le groupe de l’ancien vice président dissident du RFD, Mohamed Mahmoud Ould Lematt.

Les spéculations sont allées jusqu’à admettre que le nouveau président adressera à tous les acteurs politiques , y compris ses adversaires ,lors de la campagne présidentielle,une invitation à une consultation nationale de haut niveau , aux fins de concrétiser son slogan  :

« candidat du consensus national »   brandit tout au long de  sa campagne électorale .

 

Source :http://rimtoday.net/?q=node/21858

Traduit par adrar.info

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire