https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La police des crimes économiques convoque des responsables gouvernementaux

La police mauritanienne chargée des crimes économiques a convoqué vendredi un certain nombre de responsables gouvernementaux pour les interroger au sujet de dossiers de corruption.

Selon des sources d’information, parmi les personnes appelées , l’ancien directeur de l’agence de presse mauritanienne et actuellement chargé de mission au palais présidentiel, El Moudir  Ould Bouna.

Ainsi que l’ancienne  directrice de la télévision mauritanienne, Khira Mint Chekhani,

La police mauritanienne chargée des crimes économiques a rouvert vendredi, quatre affaires de corruption dans lesquelles 30 personnes sont  accusées et a commencé vendredi à écouter les interpellés .
Des sources officielles ont révélé que les dossiers ont  été rouverts sur ordre du président et concernent les sociétés  d’eau (SNDE)et d’électricité(Somelec), la chaîne TVM publique, Al Mouritanya  et l’agence mauritanienne d’information (AMI).
La source a ajouté que le dossier de la compagnie d’électricité (Somelec) se rapporte à une  corruption constatée au niveau de la branche n ° 2 de la société  dans la moughataa de Tevragh Zeina.
Quant à la SNDE,le dossier concerne l’enquête menée par l’inspection de l’État durant le  mandat de l’ancien directeur Mohamed Ali Ould Sidi Mohamed.
Le dossier de l’agence  mauritanienne d’information (AMI) porte sur  une transaction automobile réalisée pendant la période de gestion de l’ancien directeur de l’AMI,Sidi Mohamed Ould Bouna, surnommé El Moudir  actuellement chargé de mission à la présidence de la république.
Le dossier concernant la TVM a trait à l’enquête menée par l’inspection générale de l’Etat (IGE), au cours de la période de la gestion de la   précédente directrice  de la chaîne, Khira Mint Cheikhani, (épouse de l’ex ministre Ould Maham), qui avait été soulevée avant son arrestation.
Source :https://www.alakhbar.info/?q=node/18671  et https://www.alakhbar.info/
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire