https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Ould Abdel Aziz: Son avenir en dehors du palais .. La relation avec Ghazouani .. La situation de Ould M’Khatir ..

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, est apparu jeudi soir ,à la télévision locale et internationale, sous sa forme habituelle, comme lors de la plupart de ses conférences de presse précédentes : Sûr de lui-même, prêt à répondre directement aux différentes questions de presse qui lui seront adressées.
Concernant l’aprés  son dernier mandat, Ould Abdel Aziz a déclaré qu’il remettrerait le pouvoir à son successeur et qu’il quitterait le palais présidentiel ,pour exercer une vie normale. Mais il s’est vite repris ,pour dire  qu’il ne quitterait pas la scéne  politique et poursuivrait son activité politique , à travers le parti au pouvoir (Union pour la République), qu’il avait fondé.
Ould Abdel Aziz a également souligné qu’il resterait intéressé  par les projets nationaux qu’il s’était engagé à réaliser et  qu’il les suivrait à sa maniére  propre .
Au  sujet du blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould M’khaitir accusé d’apostasie, Ould Abdel Aziz, a signalé que la justice a dit son dernier et prononcé sa libération, mais l’intérêt de l’État  est de le garder , placé en détention administrative, car sa libération pourrait avoir des conséquences pour lui-même et pour la stabilité de la situation publique .
A propos de ses relations avec l’ancien ministre de la Défense, Mohamed Ould El Ghazouani, candidat le plus probable à passer aux élections présidentielles ,prévues samedi 22 juin, le président mauritanien a déclaré qu’il souteient le candidat Mohamed Ould El Ghazouani car il est son ami, fut ancien ministre et ancien chef d’état major des  armées.
« Je soutiens Mohamed Ould Ghazouani parce qu’il est un ancien ministre dans mon gouvernement, un ancien commandant de forces armées et mon partenaire dans tout ce que j’ai fait », a-t-il déclaré.
« Je le soutiens et je le défendrai avant et après son élection à la présidence du pays, mais je ne l’ai pas soutenu avec des fonds publics », a-t-il ajouté.
Source:https://www.anbaa.info/?p=49699
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire