Atar : Fatimetou Mint Aida, la nouvelle égérie du candidat Ghazouani

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, lunettes_soleilDepuis le lancement de cette campagne électorale pour la présidentielle du 22 juin prochain, Fatimetou MInt Aida, cadre au ministère des Affaires étrangères, fait feu de tout bois.

 

A Atar, sa ville d’origine, elle bat campagne  pour que son candidat Mohamed Ould Ghazouani obtienne le meilleur score possible.

Sur le terrain, depuis le début, elle multiplie les initiatives. La dernière en date qu’elle a organisée et qui a vu la participation de pratiquement tous les notables  de la ville (politiques, traditionnels, religieux) a été marquée par un événement majeur.

Tous les pôles de la famille émirale, qu’on dit divisée et à laquelle elle appartient, ont tu leurs divergences en réponse à l’appel de Fatimetou.

Disposant d’un capital relationnel non négligeable, Fatimetou ne s’est pourtant jamais engagée en politique. C’est la première fois qu’elle fait campagne pour un candidat.L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, costume et texte

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire