https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Béchir Fall à propos des cinq problématiques soulevées par Ely Salem

Plusieurs irrégularités lors de cette première semaine de campagneBéchir Fall Les cinq problématiques soulevées par Ely Salem sont de toute évidence très pertinentes. La question qui se pose à moi est simple. La présente élection présidentielle est-elle en mesure d’apporter des solutions aux problématiques soulevées ? Une telle interrogation induit en même temps un constat positif.
C’est que, de façon unanime, l’élection du 22 juin suscite beaucoup d’espoir, peu importe le prochain vainqueur. D’où l’attente légitime d’une forte probabilité de changements notables. Toute la difficulté est de se demander quelle sera le degré des réformes à envisager.
Nous évoquerons notre point de vue tout en procédant à un tri, bien sûr, subjectif pour ne retenir que deux gros chantiers qui devraient être étalés sur au moins cinq années. Voire plus.
Les trois autres problématiques (la Gazra politique, le complexe social et la victimisation) fortement ancrées dans le subconscient du mauritanien seront difficiles à bousculer. Il faudra espérer un précoce changement de mentalité.
S’agissant du « Makhzen » ou appareil administratif, les changements envisagés risquent d’être fort timides au tout début. En cause une administration composée de milliers de fonctionnaires soumis à d’ inextricables goulots d’étranglement.
Des réformes qui privilégieront l’égalité de traitement des citoyens et une réelle transparence des procédures devraient être conduites dans la durée (5 à 10 ans). L’autre grand chantier est la question des « Haratines » ou descendants d’esclaves.
On devrait parler à ce titre de chantier du siècle. Un consensus se dégage à priori concernant ce futur chantier. Il faut s’en féliciter. Pour aller droit au but une discrimination positive s’impose d’office pour réparer les injustices de plusieurs décennies.
Un des candidats en a fait un des thèmes centraux de son discours de programme. Un autre en fait toute la substance de son projet politique. Ces initiatives sont encourageantes. D’autres pays ont été confrontés au même type de problèmes.
Des solutions ont été pensées et appliquées avec succès. Nous pourrions nous inspirer de ces bonnes pratiques et aller de l’avant.
Bechir Fall
………..
Pour lire l’article de Ely Salem, cliquer ce lien: http://adrar-info.net/?p=54921
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire