https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Ce que nous devons attendre du 22 Juin

Mauritanie : Le candidat O. Mouloud demande au peuple de sanctionner le régimeFaire la différence entre le changement (radical d’un système) et le renouvellement (des structures d’un système)
Le changement, que nous sommes en droit d’attendre des élections présidentielles en cours, voudrait dire une rupture totale avec le système politique actuel, son idéologie, ses structures et ses hommes.
Or, la ‘variante’ que propose le système en place consiste à faire ‘valider’ l’inversion des rôles entre un ‘pilote’ et un ‘copilote’, tout en maintenant le même équipage. Avec, à l’horizon, le retour du pilote à son poste, exactement comme le ferait la MAI, pour mieux gérer ses équipages.
La question, pour nous, citoyens de ce pays, est de dénoncer le rôle de passagers passifs dans lequel le système veut nous confiner, sur un vol en dérive, et de forcer la porte pour prendre les commandes du vaisseau.
Les probables perturbations (sociales) et le délai nécessaire de mise en place d’un nouveau Président et de son gouvernement, seront largement compensés par les perspectives qui s’ouvrent devants nous.
La prise en mains de nos ressources et la réconciliation de notre peuple avec lui-même, dans se différentes composantes, sauront nous faire oublier notre passé douloureux et nous permettront de bâtir, enfin, une Mauritanie, où la justice sociale et l’égalité en droits, seront les seuls critères pour une meilleure répartition de nos richesse et pour le développement de notre économie.
Osons choisir, le 22 Juin, le candidat que nous croyons capable de ‘piloter’ une telle mission.

Ahmed Mohamed Yedaly
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire