https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Élections en Mauritanie: relations avec Doha et le conflit du Sahara ..?

La politique étrangère de la Mauritanie a presque complètement disparu, des discours de six candidats ,à l’élection présidentielle du 22 juin.

Six candidats sont en lice pour la présidence mauritanienne: Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould Cheikh El Ghazzouani, Sidi Mohamed Boubacar Boussalef, Biram Dah Abeid, Mohamed Ould Sidi Ould Mouloud, Kane Hamidou Baba et Mohamed Lemine  El Mourtaji  Ould El Wafi  .
Ces candidats à la succession du président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, n’ont pas abordé les dossiers de politique étrangère qui concernent  directement  la Mauritanie, tels que le conflit du Sahara, la crise des relations diplomatiques depuis 2017, avec l’État du Qatar , et d’autres alliances régionales et internationales sur lesquelles le système actuel  travaillait.
La situation interne du pays a éclipsé les discours des candidats et même leurs programmes électoraux présentés aux électeurs.
Les derniers sondages, élaborés et  supervisés par  « anbaa.Info « , prévoient que le candidat Ould El Ghazzouani obtiendrait le pourcentage de voix le plus élevé au premier tour des élections , qui auront  lieu le 22 de ce mois.
Source : https://www.anbaa.info/?p=49441
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire