https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La femme est la première victime du manque de courage politique et du populisme…toujours.

Un prix de plus pour la militante mauritanienne des Droits de l'Homme, Aminétou Mint El-moctarDroits des femmes. Une petite phrase, dans le programme du candidat Ghazouani, me choque :  » je procéderai…. à  » la mise en application des textes juridiques protégeant les femmes contre toutes les formes de violences et renforçant leur accès au droit »….

D’où l’on apprend, donc, que le gouvernement actuel n’a pas fait appliquer les lois…. D’où; secundo, l’on apprend aussi qu’il n’y aura pas de loi nouvelle sur les violences faites au Genre, cet avant projet de loi qui fut retoqué une première fois il y a 2 ans et stoppé net par la commission des Affaires religieuses de l’Assemblée Nationale cette année…

Et, donc, encore donc, une femme qui sera violée continuera à pouvoir être accusée de zina ( un exemple parmi tant d’autre de notre arsenal juridique actuel…)
Autre phrase qui me choque :  » un changement de comportement mené de paire avec les Ulémas et les imams »…
Non Monsieur… Avec tout le respect dû à ces érudits, continuer ainsi c’est permettre encore et encore les mariages ultra précoces ( la légitimation religieuse sur « l’incapable » par exemple, cette « incapable » que l’on peut marier très tôt….)
Encore une fois la femme n’est qu’une variable d’ajustement dans le discours politique, le discours creux qui nous a déjà été servi jusqu’à la nausée depuis des décennies…
Quand la femme et ses droits humains ne sont que paroles de campagne dans un discours, certes peaufiné, mais creux…
Les droits de la femme ne sont pas un morceau taillable et corvéable mais inscrits dans la lutte pour les droits de l’homme. Avec toutes les garanties d’égalité et d’équité applicables à l’être humain dans son entièreté sociale ( dont le genre) et juridique… Toutes…
La femme est la première victime du manque de courage politique et du populisme…toujours.

Mariem Derwich
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire