Et c’est parti pour deux semaines de…Klaxon

L’image contient peut-être : 8 personnes, dont Ely SalemIl est minuit, l’heure ‘H’ pour les horloges et pour les candidats à la Présidentielle de 2019.
C’est l’aube de l’histoire, pour certains. Mais c’est aussi la fin d’une longue journée, de 10 ans, pour d’autres.
L’heure où les étoiles des partants s’éteignent pour laisser la place au nouveau croissant de ceux qui arrivent.
Ils sont 6 à nous faire des propositions pour notre bonheur et celui de notre pays. Entre la réalité, souvent mal appréhendée, et le rêve électoral, bien enrobé, ils nous invitent à les suivre.
Leur discours-programmes, qui ne devraient comporter qu’un seul point, le changement, tentent de nous ‘briffer’ sur ce qu’ils sont et ce qu’ils ont. Ces longs discours nous font découvrir des programmes qui se valent, à quelques détails près, et nous rappellent une histoire et des souvenirs que nous voulons oublier.

Une histoire à laquelle 5 des 6 candidats sont liés, de près ou de loin.
La campagne vient juste de démarrer et peut-être que les prochains jours seront porteurs d’éléments qui nous feront découvrir les véritables différences d’approche des candidats.
En attendant, on peut déjà saluer l’effort remarquable de ce candidat qui a ravi la vedette, en originalité, en ‘trainant’ jusqu’à Nouadhibou, le… Président de la République, pour l’ouverture de sa campagne.

Ahmed Ould Mohamed
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire