La Mauritanie est le dernier en matière d’égalité des sexes dans le monde

Selon le rapport de 2019, la Mauritanie figure au dernier rang ,des classements arabes et internationaux ,quant à  l’indice de l’égalité des genres.

Selon l’indice, qui se fonde sur  51 signes d’égalité ,mesurées  dans 129 pays du monde  et couvrant environ 95% des filles et des femmes du monde, l »Algérie figure au premier rang des pays arabes.

Equal Measures 2030 , une organisation de la société civile britannique, vouée à la promotion de l’égalité des sexes dans le monde,  a publié , lundi, l’Indice d’égalité ,entrant dans le cadre de  la réalisation des objectifs de développement durable, que les Nations Unies avaient précédemment préconisé d’ici 2030.

La mesure est basée sur 51 indicateurs couvrant 14 des 17 objectifs de développement durable, définis par les Nations Unies.

La mesure de l’égalité des sexes dans les pays , couvre  un indice de zéro à 100, avec un niveau moyen de 65,7%, La meilleure note est  90  et plus,

L’organisation a indiqué qu’aucun pays au monde, n’a pu décrocher  la note : »excellent », mais le Danemark en est le plus proche (89,3%).

Selon l’organisation, 1,4 milliard de filles et de femmes (environ 40% des femmes et des filles dans le monde) vivent dans des pays qui « n’ont pas réussi à atteindre l’égalité des sexes ».

Allison Holder, directrice de l’organisation, a déclaré: « Aucun pays ne fait le travail ambitieux nécessaire, pour s’attaquer aux problèmes insolubles même parmi les meilleurs pays, qui figurent dans le  rapport. »

Le rapport indique que même les pays avec les scores les plus élevés ,doivent faire beaucoup, en particulier concernant  les questions complexes telles que le changement climatique, les services publics, la représentation égale dans les hautes fonctions , les écarts de salaire entre hommes et femmes et la violence se rapportant au genre.

L’organisation a noté que l’égalité des sexes était en hausse dans les pays à revenu élevé, mais que certains pays à faible revenu avaient obtenu de bonnes notes, comme le Rwanda, qui occupe le cinquième rang en termes de sécurité physique pour les femmes, et le Kenya, qui a dépassé les trois quarts du monde, en matière de « banque numérique ».

Melinda Gates, partenaire de la Fondation Melinda & Bill Gates, a déclaré ,lors d’une conférence à Vancouver (Maine), que  le rapport avait été présenté en  « sonnette d’alarme pour le monde ».

Voici le classement des pays les plus hauts et les plus bas du monde, suivi du classement des pays arabes, selon le rapport.

Parmi les 20 principaux pays, 18 se trouvent en Europe et en Amérique du Nord et deux en Asie (Nouvelle-Zélande et Australie).

Classement des 10 premiers pays et leur pourcentage:

1. Danemark (89.3)

2. Finlande (88,8)

3. Suède (88)

Norvège (87,7)

5. Pays-Bas (86,8)

6. Slovénie (86,5)

7. Allemagne (86,2)

8. Canada (85,8)

9. Irlande (85,4)

10. Australie (85,2)

Les 10 pays qui viennent en queue du rapport, dont deux au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (Yémen et Mauritanie)

1. Tchad: 129 dans le monde (33,4)

2. République démocratique du Congo: 128 dans le monde (38,2)

3. Congo: 127 dans le monde  (44)

4- Yémen: 126ème au niveau mondial (44,7)

5. Niger: les 125 ème au niveau mondial (44,9)

6. Mauritanie: Les 124ème au niveau mondial (45)

7. Mali: 123 ème au niveau mondial (46)

8. Nigeria: 122 ème au niveau mondial (46,1)

9. Libéria: 121 ème au niveau mondial (47,3)

10 Sierra Leone: 120 ème au niveau mondial (47,6)

La performance moyenne au Moyen-Orient et en Afrique du Nord  a été de 60,8%, la région se situant au deuxième rang des pays les plus bas du monde, après l’Afrique et le sahel (moyenne de 51,1%).

Cependant, le rapport indique que la même région a obtenu de bons résultats, en termes d’accès aux services de base, à l’énergie et aux infrastructures, et indique que tous les pays disposent d’une couverture en électricité presque complète à l’exception du Yémen.

Cependant, les indicateurs relatifs aux droits légaux des femmes, notamment la propriété fonciére, l’égalité sur le lieu de travail et la disponibilité de textes  juridiques pour l’avortement, ont décliné.

Classement des pays du Moyen-Orient:

1. Israël: Classement mondial 31 (76.7)

2. Algérie: 65ème rang mondial (66.9)

3. Tunisie: classement mondial 65 (66)

4. Turquie: classement mondial 70 (65.2)

5. Jordanie: classement mondial 85 (60,4)

6. Liban: classement mondial 86 (60,2)

7. Egypte: classement mondial 87 (59.7)

8. Maroc: 88ème classement mondial (59.3)

9. Arabie Saoudite: Classement mondial 92 (57.4)

10. Irak: 103ème rang mondial (52.3)

11. Mauritanie: Classement mondial 124 (45)

12. Yémen: 126ème rang mondial (44.7)

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=49278

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire