https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le Candidat de la CVE à Arafat: « Les maures seuls, comme les négros africains seuls ne peuvent bâtir la Mauritanie ; nous refusons le fameux partage de l’hyène»

« Les maures seuls, comme les négro-africains seuls  ne peuvent bâtir  la Mauritanie ; nous refusons le fameux partage  de l’hyène», a déclaré, devant un public acquis de femmes et de jeunes de Arafat Mesjid Ennour, Dr Kane Hamidou Baba, candidat de la coalition vivre ensemble lors d’un meeting organisé, dans la nuit du 2 juin, au  niveau du quartier Mesjid Ennour de d’Arafat. Et de préciser, à l’endroit des oiseaux de mauvais augure: « nous nous battons pour des droits spoliés, contre l’exclusion d’importantes franges  sociales du pays, non pour exacerber les tensions. Ils sont ailleurs ceux qui dressent les uns contre les autres, ceux qui créent des frustrations… »

Devant l’espace située devant  l’école Bakaar, le candidat arrivé sur les lieux  vers les coups de 1 heure du matin a déroulé  les grands axes de son programme électoral. Un programme axé  sur une véritable  refondation de l’état Mauritanien. L’ambition de la CVE est de reconstruire la Mauritanie sur des bases justes et égalitaires, et cela ne peut se faire que dans le respect des droits de tout un chacun, non dans l’exclusion des uns ou des autres, a-t-il mar.

Évoquant les autres axes de son programme, le candidat de la CVE  a ajouté que la Mauritanie dont rêve sa coalition  est  un état de respectueux des droits de tous, un  état  d’où sont bannies  l’injustice, la corruption, l’exclusion,  le racisme d’état…Poursuivant son propos , le candidat de la CVE, entouré des leaders de la coalition et de son staff de campagne a réitéré sa détermination à organiser des assises sur la question nationale afin de mettre en place une charte de l’unité nationale, de rendre  le vivre ensemble possible en Mauritanie.

S’adressant aux jeunes, fers de lance de la campagne et espoir de demain, HBK  promis la création de 5000 emplois par an en direction des jeunes diplômés, des opportunités d’émancipations pour les autres dans leur propre pays.

Enfin, HBK, qui s’était félicité de la mise en place de la CVE, a invité les jeunes, en particulier à se mobiliser et à descendre sur le terrain pour mener une campagne de proximité, du porte à  porte sans exclusive. « Entrez dans toutes les maisons, parlez à tous les citoyens qu’ils soient avec ou contre nous, ils auront quand même entendu notre discours.»

Le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire