Charte d’Honneur signée par des candidats à la Présidentielle (Photos reportage)

Election présidentielle : For-Mauritania forme les chargés des opérations électorales des six candidatsL’Observatoire de For-Mauritania pour les Elections (For-Mauritania Election Watch) vient de présenter, lors d’une cérémonie solennelle organisée ce dimanche à l’Hôtel de Nouakchott, la Charte d’Honneur signée par cinq des six candidats à l’élection présidentielle prévue les 22 juin et 6 juillet 2019. Les signataires de la Charte d’Honneur sont les candidats Mohamed Cheikh Mohamed Ahmed Cheikh El Ghazouani, Sidi Mohamed Boubacar Boussalef, Mohamed Sidi Maouloud, Kane Hamidou Baba et Mohamed LemineElmouteji El Wavi.

La cérémonie, à laquelle For-Mauritania a mobilisé le ban et l’arrière-ban, a  vu la participation physique de trois des cinq signataires à savoir Messieurs Kane Hamidou Baba, Mohamed Sidi Maouloud et Mohamed LemineElmouteji El Wavi. Messieurs les candidats Cheikh El Ghazouani, Sidi Mohamed Boubacar Boussalef, pour des raisons de télescopage d’emploi du temps, se sont fait représenter. Le FONADH, l’un des partenaires stratégiques de For-Mauritania pour la surveillance des élections, était représenté par son Secrétaire Général, Monsieur SARR Mamadou. L’Ambassadeur des Etats Unis s’était fait représenter par Monsieur Ahmed ELHOR.

For-Mauritania continue à innover dans cette campagne électorale pas comme les autres. Outre cette prise en témoin de l’opinion publique nationale et internationale, For-Mauritania a décidé de relever le niveau d’instruction et de vigilance des représentants des candidats dans les bureaux de vote en organisant une série de formation et cela au profit des campagnes des six candidats .

Voici le texte de la Charte

Charte d’honneur

                I- Le préambule

                Pour que les élection présidentielles soient crédibles et pour qu’elles traduisent la volonté véritable des électeurs mauritaniens, pour faciliter la reconnaissance de leurs résultats par l’ensemble des concurrents et permettre ainsi au vainqueur de se considérer bien élu, pour que la campagne électorale soit l’occasion d’enraciner les pratiques démocratiques et d’élever le niveau de conscience de nos concitoyens par le débat et la discussion des idées et des programmes , il est indispensable que les candidats et leurs supporters mesurent l’étendue de leur responsabilité et qu’ils se hissent, dans leurs discours et dans leurs gestes, au niveau qui sied à la qualité d’Homme d’Etat, d’élite politique et de leaders d’opinion où ils ont choisi de se positionner. Il revient aussi à ces mêmes candidats de ne pas laisser l’esprit de compétition et le désir de plaire à l’électeur les entrainer vers l’usage de moyens illicites. C’est pour toutes ces raisons que For-Mauritania propose aux candidats aux élections présidentielles qui s’annoncent de signer la charte d’honneur ci-dessous et de s’engager à la respecter et la faire respecter par leurs militants et sympathisants.

                II- La charte

                Conscients de l’importance qu’il y a à organiser des élections présidentielles transparentes et intègres, et décidés à faire réussir la campagne électorale qui s’annonce, nous soussignés, candidats aux élections présidentielles de juin 2019, déclarons notre engagement à respecter et faire respecter la charte électorale que résument les points suivants:

1- Respecter les autres candidats et éviter leur dénigrement tout en encourageant et en insistant sur le débat des idées et des programmes. Ce débat, si les conditions techniques le permettent, pourra être sous forme télévisée;

2- Eviter tout ce qui pourrait éveiller les instincts tribaliste, régionaliste et ethnique et, plus généralement, tout ce qui nuit à l’unité nationale;

3- S’abstenir de tous usages indus des moyens de l’Etat et de ses institutions à des fins électorales, veiller à maintenir les dépenses de campagne sous des niveaux raisonnables et en assurer la transparence;

4- Se refuser de commettre ou d’encourager la fraude électorale, sous quelque forme que ce soit;

5- Eviter de subordonner la volonté des électeurs par des moyens répréhensibles tels l’achat des consciences, la menace ou la corruption, et respecter le droit de libre arbitre des employés, des fonctionnaires et des membres des institutions de l’armée et des forces de sécurité;

6- Collaborer positivement avec les organisations de la société civile et les institutions chargées d’organiser et d’observer les élections;

7- Faire preuve d’esprit sportif en s’engageant à reconnaitre les résultats des élections dans le cas où leur transparence et leur  intégrité ne sont pas remises en cause.

Nous vous mettons en attaché la Charte avec les signatures.

 

 

Nouakchott    le 02 juin 2019                                                     La Commission de Communication

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire