Scandale: Ould Abdel Aziz utilise des Colombiens pour organiser par voie électronique, des fraudes électorales

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a formé un comité composé de Nani Ould Chrougha , Aziz Ould Dahi et Sidi Mohamed Ould Cheiguer , dont le rôle est de manipuler électroniquement les résultats de l’élection présidentielle.

Le conseiller Hmeida Ould Bah a été éloigné  de ce comité, afin d’ assurer la confidentialitécar  son nom est devenu lié à l’espionnage,  la piraterie et aux écoutes téléphoniques, rendant ses mouvements vulnérables aux soupçons.

Selon la source confidentielle, le comité allait acheter un programme de falsification électronique en Géorgie ,avant de recevoir une meilleure offre , d’une entreprise colombienne qui déplacera ses ingénieurs en Mauritanie, pour  superviser la tâche eux -mêmes. Laquelle  consiste notamment à pénétrer dans les sites  de la Commission électorale indépendante et à manipuler le changement et les amendements avec précision, qui ne suscitent  aucune suspicion.

Selon la source proche du dossier, les Colombiens ont proposé d’installer des programmes électroniques malveillants, contrôlant la collecte de données, à partir de plusieurs appareils et leur modification à l’insu de leurs propriétaires.

Cette  falsification électronique ne traitera  pas plus de 7% de tous les résultats.

On se rappelle que l ‘opposition mauritanienne avait  accusé le régime Ould Abdel Aziz, d’avoir truqué ,de manière électronique, les élections  organisées, après le coup d’Etat, contre Sidi Ould Cheikh Abdellahi, grâce à une équipe recrutée par Karim Wade, le fils de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade.

Selon la source, le recours à la technologie de la falsification, qui est maintenant connu,e dans le monde entier, c’est la crainte par Ould Abdel Aziz, d’un deuxiéme tour, lors  des prochaines élections présidentielles,  qui constituerait un risque qui pourrait empecher  le passage du  candidat du pouvoir, Mohamed Ould Ghazouani.
Source : https://taqadoumy.net/?p=17008
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire