https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Mohamed Ould Maouloud dénonce la liquidation de la SNIM par le pouvoir

Mohamed Ould Maouloud dénonce la liquidation de la SNIM par le pouvoir Candidat Mohamed Ould Maouloud – J’ai été particulièrement choqué par l’accord entre la SNIM et une société australienne, accord dans lequel la SNIM ne détiendrait que 20% d’autant plus que cet accord porte sur une des mines les plus riches de la SNIM avec une teneur de 64% en fer.

C’est en ces termes que le Dr Mohamed Ould Maouloud candidat à l’élection présidentielle à ouvert le point de presse qu’il vient d’animer face à la presse nationale et internationale.

Cette conférence de presse est organisée suite à la décision de l’Etat mauritanien de vendre une mine de la société nationale industrielle et minière (SNIM) à une entreprise australienne.

Très remonté contre ce contrat de cession, le Dr Mohamed Ould Maouloud a dénoncé les conditions dans lesquelles cet accord a été réalisé.

Cet accord dit-il a été conclu dans l’opacité totale à l’insu des cadres de la SNIM avec une marginalisation des directions techniques de la grande firme nationale.

Ould Maouloud s’interroger sur l’opportunité de faire un tel accord à un moment où le prix du fer a remonté autour de 100 $ la tonne, de surcroît la SNIM dispose des ressources humaines et de capacité à financer l’exploitation de la cette mine. Cet accord est un choix stratégiquement suicidaire et économiquement contre-productif. Car céder 80% d’une société mixte qui sera créée à une société qui ne s’y connaît pas mieux que la SNIM, et que ce partenaire va en plus exploiter le réseau de chemin de fer de la SNIM et le port minéralier. C’est absolument aberrant, martèle Mohamed Ould Maouloud.

Face à ce coup de massue de dernière minute que l’Etat affairiste vient d’assumer à un géant de l’économie, déjà malmenée par ce même groupe de prédateurs, Mohamed Ould Maouloud en appel au peuple mauritanien, à la société civile et aux politiques.

« Je lance un appel à tous les mauritaniens, à tous les patriotes, à la société civile mais aussi à l’ensemble des candidats pour exiger l’annulation de ce contrat. Car dit-il, la faillite de la SNIM ce n’est pas seulement la faillite d’une société, c’est la mort d’une ville économique comme Nouadhibou ou d’une cité minière comme Zouérate. C’est une perte de potentiel humain avec des cadres d’une haute technicité.»

Le Dr Mohamed Ould Maouloud a profité de ce point de presse pour demander au gouvernement sortant de ne plus prendre des initiatives qui impactent l’avenir de ce pays, il n’a plus le droit de prendre des décisions qui n’ont aucune urgence non plus.

Le candidat à la présidentielle du 22 juin 2019 Mohamed Ould Maouloud en a profité pour annoncer l’organisation d’une autre conférence de presse avec les autres candidats sur la question de la CENI et de l’impression des bulletins de vote dont le marché serait octroyé à un homme d’affaires affiché comme soutien du candidat du régime sortant.

Le service presse

26 /05 /2019

Source : Candidat Mohamed Ould Maouloud

via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire