https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Pour l’élection Présidentielle 2019, le bon slogan serait « TOUS CONTRE LA FRAUDE »

La fraude, ce candidat de l’ombre, qui vote toujours pour le système, devrait être la cible principale des candidats de l’opposition à la Présidentielle de 2019.
Le fait que Aziz ne soit pas, physiquement, candidat, ne diminuera en rien la présence de ce facteur d’injustice.
Bien au contraire. Trois importantes dispositions ont déjà été prises pour favoriser la fraude : une CENI monocolore, un bulletin de vote imprimé dans les « Gazras du pouvoir » et l’absence d’observateurs indépendants.
Le fait que le marché d’impression du bulletin de vote ait été attribué à l’HOMME du Président, n’est pas un hasard et autorise bien des inquiétudes.
Il faut donc s’attendre à ce que la fraude soit, une fois de plus, l’élément déterminant qui fera « élire » le candidat du système.
Il faut lui barrer la route. Comment ? En nous plaçant en haies de protection, dans tous les endroits où elle (la fraude) pourrait s’exercer, tout au long du processus électoral.
Et si elle « triomphe », refuser ses résultats. Comment ? En nous opposant, physiquement, contre l’investiture de son « élu ».

Ahmed Ould Mohamed
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire