https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Instructions présidentielles pour licencier deux journalistes de la chaîne publique mauritanienne

La chaîne gouvernementale mauritanienne (Al Mouritaniya )  a décidé de licencier  la journaliste Aminata Kane , et ‘une autre employée e, après leur parution  l’écran, critiquant le président Mohamed Ould Abdel Aziz.
Selon des sources bien  informées, le licenciement de la journaliste Aminata  aurait été décidé par ordre présidentiel hier,  mardi 21 mai 2019 ,. Il lui a été signifié, alors qu’elle venait présenter   un reportage télévisé qu’elle préparait.

L’incident fait suite à la diffusion d’un épisode de l’émission  « Hawa »,  sans montage, rapportant  les propos des  journalistes en pré-ouverture, avant le début de l’épisode .Ces propos étaient critiques à l’endroit du président Ould Abdel Aziz

‘émission a été suspendue quelques minutes après son lancement, alors que des sources d’information ont annoncé que c’est  la présidence qui avait contacté la chaîne pour arrêter la diffusion de l’émission.

Les activistes sur les réseaux sociaux avaient échangé  une vidéo de la chaîne  dans lequel la journaliste s’est demandé,avant le début de l’épisode « Hawa «   si lles tournées du président à l’intérieur du pays étaient opportunes .

Elle a souligné que les citoyens qui  vont accueillir le président  vont souffrir , pendant que lui arrive en avion  se demandant,  pourquoi le président continue à voyager beaucoup, alors qu’il est en fin de mandat,et pourquoi ne laisse -t-il pas ces choses à Ghazouani?

Il est à noter que la direction de la chaîne a convoqué ,ces derniers jours, la journaliste Aminata et lui a adressé une demande d’explication ainsi que d’autres membres du personnel de la chaîne, notamment des responsables de programmes et les chrgés de la diffusion .

 

Source :https://www.alakhbar.info/?q=node/17824

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire