https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le ministre français de l’Intérieur: Pour ces raisons nous avons refusé l’organisation d’une activité pour les islamistes mauritaniens.

Le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castner, a vigoureusement défendu la décision de son pays, d’empêcher la tenue d’une activité que comptait organiser à Paris,un groupe proches des islamistes mauritaniens .

« La France a décidé d’annuler et d’empêcher l’organisation  , sur son territoire, d’une cérémonie de collecte de fonds  caritatifs au profit du  » Centre pour la formation des savants « dissous en Mauritanie et appartenant aux Frères musulmans », a déclaré M. Castner.

Le ministre français a déclaré que l’activité constituait une « menace pour la sécurité publique »

Castner a souligné que le gouvernement de son pays est intervenu avec force pour « empêcher la propagation de ce genre d’idées qui constituent une menace pour la sécurité publique » – comme il l’a décrit!

En outre, la sénatrice française Natalie Collet a salué le rôle joué par le gouvernement mauritanien dans le groupe des cinq du Sahel, en décrivant ce rôle, comme  soutien des efforts français dans la région.

Collet  qui est membre du Sénat,a  réclamé au gouvernement,par le biais d’une question orale adressée au ministre français, de l’Intérieur lors d’une réunion publique , d’empêcher l’organisation , sur le sol français ,d’ une collecte de fonds au profit du Centre de  formation des Oulémas , dissous en Mauritanie.

Source : https://www.anbaa.info/?p=48724

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire