La Mauritanie lance un projet de réécriture de son histoire

Le ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, porte-parole du Gouvernement, Me Sidi Mohamed Ould Maham, a supervisé, samedi soir à Nouakchott, la cérémonie d’ouverture d’un colloque consacré au lancement des espaces culturels pour la saison 2019.

Le colloque a été consacré dans sa première soirée à l’écriture de l’histoire.
Des écrivains et des chercheurs choisis pour contribuer à la réécriture de l’histoire de notre pays ont présenté des exposés et des interventions à cette occasion.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, porte-parole du Gouvernement, a indiqué que son département organise depuis des années, sur orientation du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, une saison culturelle annuelle traitant des différentes composantes du patrimoine culturel du pays et dans laquelle tous les producteurs culturels trouvent leur compte et présentent leurs innovations et leurs sentiments dans des espaces culturels ouverts vécus par le citoyen.

Il a ajouté que cette première soirée a été consacrée à un thème très important à savoir la réécriture de l’histoire de la Mauritanie, précisant que le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour faire réussir ce projet dans de bonnes conditions grâce à des compétences uniquement nationales.

Le ministre a noté que le département compte, pour la réalisation de ce projet, sur les écrivains, les chercheurs et les spécialistes dans le domaine de l’écriture de l’histoire avec objectivité.

Le colloque s’est déroulé en présence du wali de Nouakchott ouest, M. Mahi Ould Hamed et du secrétaire générale du ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, Dr Ahmed Ould Bah Ould Sid’Ahmed.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire