Assaba et Hodhs : Les populations en quete d’eau, dans les puits traditionnels, pendant la nuit

La demande en eau des puits traditionnels,de nuit ,  a augmenté , depuis l’avènement du  Ramadan, en raison de la soif qui a frappé de vastes régions du pays et de l’incapacité de la population à en tirer de l’eau pendant la journée en raison des températures élevées.

Malgré les risques importants liés à l’apport d’eau la nuit, c’est la seule solution pour que la population puisse faire face au danger de la soif ,dans plus d’une région en Assaba et aux deux Hodhs .
Les habitants de Kankossa,  Kiffa ,Aioun , Ghlig Ehel Aoujé, , Aoueinat Zbil, Al-Aighaitha , Agdernit et Kenyou vivent une grave crise de l’eau, pendant le mois sacré du Ramadan.

 

Source : http://zahraa.mr/node/20033

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire