https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Cérémonie de distribution des prix du Concours du meilleur article Habib Ould Mahfoudh à Nouadhibou

Cérémonie de distribution des prix du Concours du meilleur article Habib Ould Mahfoudh à NouadhibouLe Calame – La Fondation Habib Ould Mahfoudh a pour la première fois organisé une activité hors de Nouakchott.

La cérémonie de remise des prix de la 3ème édition du Concours Habib Ould Mahfoudh s’est ainsi déroulée à Nouadhibou ce vendredi 03 mai 2019 sous le patronage du maire de la ville monsieur Kasem Ould Bellali, dont la commune a sponsorisé l’évènement. Devant une salle archicomble, le maître de cérémonie, le journaliste Ahmed Ould El Bou a demandé la lecture de la fatiha pour invoquer la clémence d’Allah à l’endroit de l’âme de feu Habib.

Le Président d’Honneur, Monsieur Sedenna ould Yahya a prononcé un mot de bienvenue dans lequel il a rappelé que le choix de Nouadhibou n’était pas anodin état donné que c’est la ville de la lignée paternelle de Habib qui y exerça aussi comme professeur.

Monsieur le maire a pour sa part prononcé un discours où il a souligné l’importance des activités culturelles et l’opportunité qui est offerte par cette manifestation pour que les gens de Nouadhibou se réunissent davantage autour de choses utiles et constructives.

Vint ensuite le tour du conseiller scientifique de la Fondation, Monsieur Elemine Ould Mohamed Baba qui fit l’historique de la fondation et un exposé de ses activités culturelles axées sur les volets que sont la publication, l’organisation de la Dictée et du Prix du meilleur article, l’animation de conférence et de représentations théâtrales.

Monsieur Abdellahi Ould Taleb (Djibbah) Secrétaire Général de la Fondation présenta pour sa part les actions caritatives de la fondation à savoir la prise en charge de l’inscription et de l’équipement d’élèves issus de milieux défavorisés, la distribution de Kits alimentaires dans les zones précaires de Nouakchott, la fourniture de l’eau et enfin le soutien d’une mahadra dans la zone de Ryad. Le conseiller scientifique reviendra par la suite pour parler de Nouadhibou dans les textes de Habib.

Il souligna en premier lieu que le premier article de Habib paru dans la presse indépendante a été envoyé de Nouadhibou au journal Mauritanie Demain et que le Mauritanide N°1 a été écrit alors que l’auteur était en partance pour Nouadhibou. Il cita quelques paragraphes où l’auteur évoquait « sa deuxième ville » comme il l’appelait.

Le Doyen Abdoulaye Ciré Bâ présenta par la suite les critères de sélection des articles avant que les noms des lauréats ne soient annoncés. Il s’agit pour le français de monsieur Mohamed ould Bous et de Mohamed Ould Bilal pour l’arabe.

Le prix du meilleur article en français, offert par la commune de Tevragh Zeyna, a été remis par Monsieur Le Maire de Nouadhibou tandis que le prix du meilleur article en arabe, offert par Monsieur Mohamed Ould Mohamdi Ould Mouknas, a été remis par La Présidente de la Fondation, Madame Taghla Mint Abaydalla.

Entre ces différentes séquences, une animation vidéo servait d’intermèdes durant lesquels on projeta des vidéos des précédentes cérémonies et activités de la Fondation et la chanson de Habib de Malouma Mint El Meyadah. Il y eut aussi l’audition de 2 textes de Mauritanides et de quelques traductions de poèmes hassaniya lues par Ahmed Ould El Bou.

En fin de cérémonie, la parole fut accordée à trois personnalités pour rendre hommage à Habib. Mohamed Ould Soueilim, Doyen des élus du Nord, revendiqua la paternité de Habib en soulignant que c’est aux gens de Nouadhibou qu’il revient en premier lieu de le célébrer.

Ahmed Bezeid Ould Beyrouk se focalisa sur les qualités de l’homme, le professeur Mohamedou Ould Meyen, après un préambule sur l’inspiration se résolut en définitive à lire un hommage à Habib écrit par son épouse Fatimetou Mint Abdel Wahâb.

Le mot de clôture revint à la fille de Habib Bedda Mint Mahfoudh qui exprima au nom de la fondation toute sa gratitude à l’endroit de ceux qui ont apporté leur soutien et leur contribution pour la réussite de la manifestation. De l’avis de la plupart de l’audience, ce fut effectivement une cérémonie à grand succès.

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire