https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La France invite la Mauritanie à participer au sommet de « Marseille »

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères et de la Coopération, Ismail Ould Cheikh, a  reçu vendredi à Nouakchott, l’ambassadeur de France en Mauritanie, Robert Moullié.
Une source bien informée a révélé à « anbaa.Info » que l’ambassadeur de France a remis  au ministre mauritanien une invitation à participer au sommet de la Méditerranée, qui doit  se dérouler les 23 et 24 juin 2019 à Marseille (France).
Selon des sources concordantes , le sommet de Marseille a pour objectif de relancer la dynamique de coopération en Méditerranée occidentale, afin de mettre en œuvre des projets concrets, en faveur du développement humain, économique et durable de la région.
L’organisation de ce sommet entre également dans le cadre du Dialogue méditerranéen 5 + 5, qui réunit cinq pays du sud de la Méditerranée (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye) et cinq pays de la rive nord (Portugal, Espagne, France, Italie et Malte).
L’Union européenne et l’Allemagne se sont associées à cette initiative, ainsi que les organisations de la  méditerranée centrale et les principales organisations économiques internationales de la région.
Les principales organisations économiques internationales sont la Banque mondiale, la Banque européenne d’investissement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et l’Organisation de coopération et de développement économiques.
Selon le ministère français des Affaires étrangères, le sommet insiste sur l’importance d’impliquer la société civile dans la définition d’un nouvel agenda « positif » pour le bassin méditerranéen, qui inclut la société civile à travers cinq forums thématiques préparatoires et une réunion de clôture organisée par les pays participant au dialogue 5 + 5.
Il est également envisagé le recrutement de 100 membres qualifiés de la société civile  issus des pays du Dialogue 5 + 5 .
Chacun des États 5 + 5  a proposé dix personnalités de la société civile dont l’une ,en serait  principale .
Ces personnes qualifiées sont appelées « assemblée des  100″ et participent à tous les forums préparatoires des thématiques, dans la perspective de contribuer aux  discussions et de repertorier les idées et les projets.
Elles  se réuniront les 11 et 12 mai à Tunis pour le processus d’unification de l’Assemblée des 100, au cours duquel,  les chefs d’État et de gouvernement du Dialogue 5 + 5 seront invités à prendre en compte, leurs propositions d’action concrètes.
Source : https://www.anbaa.info/?p=48391
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire