Ce que m’inspire Notre Dame de Paris

Résultat de recherche d'images pour "cathedrale notre dame de paris"L’actualité brûlante de ces dernières 48 heures – au propre comme au figuré – relative à l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris m’inspire ces quelques lignes :

jeune lycéen je vouais un fol amour à la littérature française et l’une de mes premières proies a été sans doute le roman de Victor Hugo consacré au magistral monument planté au coeur de Paris.

Dès l’entame de l’ouvrage, je fus confronté à une fastidieuse lecture d’une centaine de pages où Hugo se consacra à une longue et minutieuse description de l’état des lieux où tous les détails de cette géniale architecture furent passés au crible.

Cette étape ne fut pas inutile pour le jeune lecteur que j’étais. Au contraire. J’en retiens une précieuse leçon. Un goût avéré des détails en tout sujet. Passé cette épreuve, les personnages apparurent avec une extrême densité.

Quasimodo à la fois bossu, borgne et boiteux, mais infiniment humain, était tout le contraire, sur un strict plan physique, de la belle, naïve et innocente Esmeralda. En périphérie, le ténébreux et cynique archidiacre, patron des lieux, veillait au grain.

La Cour des Miracles avec ses gueux, ses éclopés et ses truands n’était pas loin. Enfin le génie de Hugo dans toute sa splendeur. Quelques années plus tard lors de mon premier séjour à Paris, je rendis visite naturellement à NDP et, délaissant l’ascenseur, je décidai d’emprunter les centaines de marches d’escalier pour rejoindre le sommet. Que ce fut dur ! Arrivé au but, la fameuse cloche de Quasimodo, j’étais profondément épuisé.

Sans doute une victoire à la Pyrrhus chèrement payée. Après ce sympathique fait divers, revenons au roman. La fin me réserva une surprise de taille.

Je restai longtemps subjugué et profondément ébloui par une image à la fois surhumaine et symbolique qui me marqua à jamais. Je n’en dirai pas plus bien évidemment.

Béchir Fall
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire