Vivre ensemble, c’est se battre ensemble

Il y a seulement 24 heures, nous croyions naïvement qu’il était possible de changer de pouvoir dans la légalité. Or, la réalité d’aujourd’hui est que nous sommes en face d’un mur en béton, dressé au tour d’une minorité qui nous terrorise et nous opprime.

La farce des élections libres et transparentes est belle bien démasquée et dépassée. Les leaders politiques, candidats actuels, qui nous proposent le changement, doivent cesser de parler, chacun en son nom, si tant est qu’ils veulent, tous, nous représenter. Ils doivent s’unir, sous le slogan «gagner ensemble pour mieux vivre ensemble ».

Ils doivent constituer un vrai Front, celui de la victoire aux élections Présidentielles. Une victoire qu’appellent Lihratines, El Bidhanes et Likwar, de tous leurs vœux, mais en restant, chacun, dans son ghetto. Aucune victoire ‘individuelle’, ou communautaire n’est possible ni fiable. Unissons-nous pour de bon.

Dès aujourd’hui les 4 candidats, Sidi Mohamed Ould Boubacar, Biram Dah Abeid, Mohamed Ould Mouloud et Kane Hamidou Baba, forts de l’énorme potentiel politique et social que représentent les formations politiques qui les soutiennent officiellement, et de l’appui des masses de Mauritaniens pauvres, qui sont prêts à s’engager pour un meilleur être, pour formaliser et déclarer leur union et imposer au Gouvernement et au Monde une solution politique qui met fin aux souffrances et aux divisions du peuple Mauritanien.

La situation des peuples de la sous-région et l’inquiétude que fait peser le chaos prévisible, sur la sécurité et la stabilité du monde, est notre meilleur allié. Profitons-en !

 

Ahmed Ould Mohamed
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire