https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Des sociétés internationales en énergie suspendent certaines de leurs activités en Mauritanie jusqu’à la fin des élections

 Des sources économiques fiables  ont révélé à « anbaa. Info » que les entreprises internationales actives dans le secteur de l’énergie suspendent  une grande partie de leurs activités locales  en Mauritanie jusqu’en octobre 2019.

À cette date, les élections présidentielles prévues pour juin,  seront complètement terminées, même si elles comportent   un deuxiéme tour .

Selon les sources ,  « Petronas »a mis fin à ses travaux en Mauritanie et doit , conformément aux contrats conclus avec le gouvernement mauritanien,  fermer tous les puits qu’elle a forés  dans la mer,  avant de quitter définitivement. Seulement ,  la  société britannique qui a passé  contrat avec « Petronas » pour mettre en œuvre la fermeture des puits mentionnés, a  suspendu ses travaux , jusqu’à la fin des prochaines élections présidentielles.

Les observateurs d’activités d’investissement au Maghreb et en Afrique du Nord-Ouest, considérent  la décision de certaines entreprises dans le secteur de l’ énergie , de  fermer des parties vitales de leurs  activités en Mauritanie,  comme une conséquence de  l’impact  de  rapports concordants  qui  font état  d’un climat marqué par une  fervescence, lors  des futures  élections présidentielles mauritaniennes.

Et la possibilité que la rue mauritanienne soit affectée  par les grands changements politiques survenus au Soudan et en Algérie!.

Il est à noter que la capitale mauritanienne, Nouakchott, a connu jeudi àune imposante marche,   réclamant la transparence des prochaines élections présidentielles.

Le président périodique de l’alliance de l’opposition et candidat à la présidentielle Mohamed Ould Mouloud a commenté la marche en disant que :
« Le soulèvement du peuple mauritanien a confirmé qu’il n’accepterait aucune manipulation du processus électoral et a également prouvé sa capacité à se battre pour la recomposition  de la commission électorale independante aux fins d’assurer la transparence,  lors de la prochaine élection présidentielle. « 
Ould Mouloud a déclaré que la coalition d’opposition « rejette fermement toute décision unilatérale du régime concernant le processus électoral ». appelant  les autorités à mettre fin à la persistance de tentatives d’influencer le déroulement des élections.
Source : https://www.anbaa.info/?p=48267
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire