Déclaration de Monsieur Mamadou Sidy BA, Président des Forces de Libération Africaines de Mauritanie

Déclaration de Monsieur Mamadou Sidy BA, Président des Forces de Libération Africaines de Mauritanie Une coalition de formations politiques et de personnalités, baptisée « Vivre ensemble », vient de désigner un candidat émanant de la communauté négro-africaine à l’élection présidentielle.

Si ce dernier aura vocation à « représenter » cette communauté, la dénomination du Collectif qui l’a choisi traduit une volonté fédératrice et une perspective nationale. Les FLAM saluent la démarche adoptée et souhaitent bonne chance au candidat Kane Hamidou Baba dès lors que les options qu’il défendra à l’occasion du prochain scrutin seront conformes aux principes qui fondent notre engagement et notre action politiques.

La position des FLAM de ne pas s’impliquer dans les processus électoraux tels que conduits actuellement en Mauritanie, pour des raisons qu’elles ont expliquées à de nombreuses reprises, ne les empêchera pas de faire entendre leur voix sur tous les sujets d’intérêt national.

Pour nous, il va de soi que la situation spécifique de la communauté négro-africaine de Mauritanie ne devra être ni ignorée ni escamotée. Pour autant, nous considérons que cette préoccupation particulière n’empêche en rien la prise en compte des problèmes et enjeux auxquels le pays, à travers la totalité de ses composantes, est confronté.

En septembre 2018, j’avais, au nom de notre organisation, adressé un appel à l’ensemble des forces politiques progressistes et à la société civile en vue de la mise en place d’un cadre de concertation apte à rapprocher les positions des uns et des autres dans le but de combattre le système en place qui entrave l’unité nationale.

S’il est compréhensible qu’en raison du contexte, les enjeux électoraux dominent la concertation actuelle, il va de soi que pour nous, celle-ci et les instances dédiées ont vocation à perdurer au-delà des élections. Notre démarche devra englober toutes les composantes démocratiques de notre pays par- delà les particularismes.

Nous demeurons plus que jamais fidèles à notre initiative de rassemblement qui reste indispensable à l’émergence des conditions du changement que nous appelons de nos vœux. De notre volonté de nous unir dépendra notre capacité à juguler les maux en tous genres que nous subissons.

La lutte continue

Le 8 avril 2019

Mamadou Sidy BA

Président des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM)

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire