https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La chambre d’accusation refuse d’interrompre la procédure de suivi des blogueurs Weddadi et Jiddou

La chambre d’accusation de la Cour de Nouakchott Ouest a rejeté mercredi une demande des avocats de  Abderrahmane Ould Weddadi et Cheikh Ould Jiddou , concernant l’invalidation des accusations portées contre les blogueurs
La Chambre a confirmé ce que le juge d’instruction avait retenu comme motif d’inculpation. :   Diffamation portée contre  Ould  Weddadi et Ould Jiddou

 

La justice mauritanienne avait transféré, il y a quelques jours, Abderrahmane Ould Weddadi et Cheikh Ould Jiddou  à la prison, après que l’enquête de police sur le gel de 2 milliards de dollars dans une banque Emiratie ait été achevée.

 

Le collectif des avocats des blogueurs  a qualifié :
« L’accusation émise contre leurs clients d’être impossible juridiquement car cela  exige que le déclarant  (le procureur  de la République) ait l’autorité de suivi de  l’ incriminé  (le président de la République). »

 

Le collectif de la défense a confirmé, dans un communiqué dont copie est parvenue à Alakhbar.info, que la possession  par  le procureur de la république de cette autorité est

« Une condition juridiquement nécessaire pour justifier l’infraction de calomnie prévue à l’article 348 du Code pénal », ajoutant  qu’ « il est connu que le procureur de la république  n’a pas le pouvoir de suivi du président de la République ».

 

Les jeunes blogueurs ont été arrêtés il y a quelques semaines. La police a perquisitionné leur domicile et confisqué leur matériel électronique.

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/16990

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire